Blogue

Ostéopathie

L’ostéopathie et les troubles de la succion du nourrisson

Votre nourrisson a du mal à téter lorsque vous l’allaitez ou bien lorsqu’il tète son biberon ? Ou encore, votre bébé bave énormément lors de la succion ?

On en parle souvent peu. Pourtant, c’est un problème fréquent rencontré par beaucoup de parents et c’est un motif de consultation courant qui peut se traiter en ostéopathie. 

Le phénomène de succion est un réflexe qui met en jeu différents nerfs crâniens et périphériques contrôlant la langue, les lèvres, le palais, la mâchoire et les joues. Un nouveau-né qui n’arrive pas à ouvrir suffisamment grand la bouche, à placer ses lèvres correctement autour du mamelon (ou du biberon) ou à utiliser sa langue efficacement pour comprimer le mamelon ou la tétine, ne pourra pas téter et se nourrir correctement.

Dans le cas de l’allaitement, la mère peut avoir l’impression de manquer de lait ou encore ressentir de la douleur due à l’incapacité de son enfant à avoir une prise efficace du sein. Ces problèmes surviennent en amont et ne sont en aucun cas la faute de la mère. Les difficultés de l’allaitement ne mettent pas nécessairement en cause les positions de l’allaitement.

Quels sont les signes évocateurs des problèmes de succion ?

Le signe le plus évident est lorsque que vous remarquez que votre bébé a du mal à prendre le sein ou à téter son biberon. Cependant, ce n’est pas le seul signe possible :

  •  il se fatigue rapidement au sein;
  •  il bave pendant l’allaitement;
  •  il a besoin de pause respiratoire lors du repas;
  •  il a le menton qui tremblote.

Ces troubles peuvent avoir plusieurs origines :

Pendant l’accouchement, l’ensemble des structures qui permettent la succion peuvent être comprimées, mises en tension et/ou perdre en mobilité. Cela peut perturber le déroulement normal de la tétée. Voici quelques exemples :

  • un appui trop fort du menton du nourrisson lors de l’accouchement;
  • une traction trop forte de la tête du bébé sous le menton;
  • le cordon autour du cou (cela peut avoir comprimé les tissus mous du cou et peut avoir occasionné une gêne à la déglutition qui forcera bébé à faire beaucoup de pauses lors de tétées);
  • en cas d’intubation (cela peut faire dévier la langue de bébé sur le côté et peut provoquer la bave durant la tétée);
  • l’administration d’ocytocine (l’ocytocine permet d’induire le travail lors de l’accouchement et permet d’augmenter la force de contraction utérine de maman qui pourra augmenter la pression sur son enfant. Donc cela va induire plus de tensions sur certaines zones du crâne et peut provoquer des asymétries. Ainsi, ces tensions vont bloquer les mécanismes structurels et nerveux de la succion).

Que fait l’ostéopathe pour améliorer la succion de l’enfant ?

L’ostéopathe, par des techniques douces, va :

  • libérer les tensions crâniennes;
  • relâcher les articulations de la mâchoire;
  • libérer les nerfs crâniens et périphériques permettant aux muscles d’assurer le mécanisme de succion; 
  • relâcher d’éventuelles tensions de la nuque et des épaules;
  • libérer le diaphragme et le bassin.

 Quelques conseils

Pour la maman :

Il faudra s’assurer de la bonne position d’allaitement :

  • assise confortablement;
  • bébé à hauteur du mamelon face au sein;
  • emmener bébé au sein et non l’inverse.
Pour l’enfant :
  • Une grande ouverture de bouche du bébé (comme s’il bâillait) va lui permettre de prendre une grande partie de l’aréole et non seulement le mamelon;
  • Une langue qui s’avance assez loin sous le mamelon;
  • Des lèvres supérieures et inférieures retroussées.

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Spa Escale Santé. Tous droits réservés