Blogue

Ostéopathie

L’importance du suivi ostéopathique pour le traitement dentaire et orthodontique

Des alignements dentaires corrects ne sont pas vitaux, mais une malocclusion peut avoir des conséquences préjudiciables sur l’ensemble de l’organisme à long terme. En effet, il peut arriver sans qu’on ne s’en rendre compte, que la façon dont s’emboite les dents du haut avec celles du bas ne soit pas optimale. Que se passe-t-il alors ?

Lorsque le contact entre la mâchoire du haut et celle du bas est meilleur d’un côté, nous aurons tendance inconsciemment à plus utiliser ce côté lorsque nous mâchons. Les muscles de la mâchoire ne seront alors plus utilisés de la même manière des deux côtés. À la longue, ce déséquilibre musculaire pourra être ressenti dans la mâchoire, mais aussi dans les cervicales et descendre jusqu’aux épaules.

C’est la même chose qui se passe suite à une extraction dentaire : la place vide occasionnée par la dent arrachée diminuera le contact entre les dents d’un côté par rapport à l’autre.

La posture du corps est influencée par le système occlusal. Des douleurs de dos, des tendinites et certaines inflammations des tissus peuvent être intimement liées à une asymétrie de la mandibule, même infime.

Un suivi ostéopathique est donc nécessaire, voire indispensable, suite à une extraction dentaire, la pose d’un implant, d’une couronne ou la mise en place d’un appareil orthodontique. Le suivi optimisera le soin dentaire et accélèrera le processus d’intégration posturale en s’assurant du bon fonctionnement des muscles et au bon alignement des surfaces articulaires.

Comment l’ostéopathe procède-t-il ?

L’ostéopathe travaillera principalement sur les leviers musculaires. C’est-à-dire qu’il se servira des muscles pour réaligner les surfaces articulaires. Pour cela il pourra demander au patient des « contracté/relâché » ou faire des points de pression au niveau du muscle pour le relâcher.

Il pourra effectuer ces ajustement au niveau de la mandibule et/ou des cervicales. Il pourra également venir pratiquer des étirements pour trouver un relâchement au niveau des muscles, mais aussi des ligaments.

La mâchoire est une zone très importante à travailler, car il ne faut pas oublier qu’elle nous est utile toute la journée, que ce soit pour manger ou pour parler.

L’ostéopathie est donc essentielle en tant qu’accompagnement du traitement orthodontique, mais également en prévention. Notamment en agissant dès l’enfance, lorsque la mobilité des os du crâne est encore très présente.

À ce moment-là, l’ostéopathe agira directement sur les contraintes au niveau du visage et du crâne pour permettre une bonne mobilité entre les différents os ce qui mènera à un bon développement de la mâchoire. De plus, le traitement agira sur différentes fonctions comme la mastication, la respiration et la déglutition car leur bon fonctionnement conditionne le bon développement de la mâchoire.

Le traitement ostéopathique est d’autant plus efficace :

  • après l’apparition des premières dents;
  • avant une prise d’empreinte et après un soin dentaire;
  • après le resserrage des bagues;
  • après le retrait d’appareillage dentaire;
  • après une extraction dentaire ou durant le processus d’une pose d’implant dentaire.

Enfin, sachez que l’ostéopathie est efficace contre les problèmes de bruxisme (le serrement des dents durant la nuit ou lors de périodes de stress).

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Spa Escale Santé. Tous droits réservés