Blogue

Ostéopathie

Le stress et l’ostéopathie

De nos jours, la société, la situation sanitaire et le monde du travail soumettent l’individu à un niveau de stress inégalé. Les manifestations du stress sont omniprésentes et ses conséquences sont nombreuses sur la population. Force est de constater que nous accueillons de plus en plus fréquemment des gens en situation de stress au sein de notre clinique.

Le stress, qu’est-ce que c’est ?

Pour l’expliquer simplement, il existe 2 types de stress:

•Le stress aigu:

Il paraît important de rappeler que le stress est une réaction parfaitement naturelle, nécessaire et vitale. C’est un subtil mélange d’adrénaline et de cortisol qui nous permet de réagir efficacement à une situation d’urgence ou interpréter comme tel par notre cerveau. Le stress fait en sorte que l’individu s’adapte à son environnement en agissant de façon appropriée: combat ou fuite. La réaction de stress peut être provoquée par un danger physique, un environnement désagréable, une action sportive, une prise de parole en public, décrocher le téléphone, etc.

•Le stress chronique:

Lorsque la sensation d’agression perdure, le stress devient chronique. L’organisme doit compenser les dépenses énergétiques occasionnées pour faire face à ce stress et peut à terme être dépassé. L’individu ne parvient plus alors à s’adapter à la situation et il se sent épuisé. Les risques d’apparition de certaines maladies sont accrus (troubles cardiovasculaires, dépression, etc.). C’est comme si le stress chronique déréglait tous nos systèmes physiques, tel un effet domino. La chute de l’un entraîne la chute des autres.

Le stress chronique fait aussi partie des facteurs qui peuvent exacerber une douleur déjà présente. Il agit comme de « l’huile sur le feu » en amplifiant considérablement notre sensibilité face à une situation ordinaire sans conséquence. Chacun a une sensibilité propre et une situation stressante pour l’un ne sera pas toujours perçue de la même façon pour l’autre.

L’ostéopathe pourra être d’une aide précieuse afin de soulager les maux liés à cet état et vous conseiller sur les options possibles pour apprendre à mieux contrôler votre stress.

Quels sont les symptômes?

Voici une liste non exhaustive de troubles liés au stress:

Émotionnels et cognitifs: irritabilité, agitation, anxiété, insomnie, dépression, burn-out, troubles de l’attention et de la concentration, altération de la mémoire, difficultés d’apprentissage, baisse de libido, faible estime de soi, etc.

Comportementaux: perception négative de la réalité, désorganisation, difficulté dans les relations, absentéisme, tendance à s’isoler, abus de télévision, consommation accrue de tabac, de caféine, de sucre, de chocolat, d’alcool, de drogues, évitement de situations difficiles, etc.

-Physiques: tensions musculaires, troubles digestifs, problèmes de sommeil ou d’appétit, maux de tête, vertiges, acouphènes, palpitations, souffle court, fatigue, problèmes de peau (eczéma, psoriasis, etc.)

En cas de stress chronique, on peut prendre l’habitude d’être constamment sous tension et avoir presque l’impression que cet état est « normal ». Lors de la séance, en ressentant le soulagement qui se produit lorsque les tensions s’amoindrissent, on peut alors prendre pleinement conscience de l’étendue des conséquences du stress.

Quel traitement ostéopathique en cas de stress?

Le praticien travaillera principalement sur trois axes différents lors de son traitement ostéopathique:

Craniosacrée: l’ostéopathe applique ses techniques directement sur le système neurovégétatif et plus particulièrement sur les fonctions parasympathiques qui coordonnent l’état de calme et d’apaisement.

• Viscéral: il s’agira ici d’agir directement sur les conséquences directes du stress provoquant des maux et troubles digestifs. Le travail du diaphragme est un point-clé du traitement.

Musculo-squelettique: le thérapeute traitera les tensions et douleurs musculaires ainsi que les possibles « blocages » articulaires qui engendrent une perte de mobilité locale et/ou à distance.

Le but est de travailler sur les maux occasionnés par le stress, mais aussi sur le stress lui-même. L’ostéopathie aquatique est un choix très cohérent dans le cadre du stress: le milieu aquatique et la pratique ostéopathique liée à cet élément permettent une normalisation du système neurovégétatif très efficace.

Prévention et conseils

Il n’existe pas de méthode unique pour gérer le stress. Les conseils ci-dessous sont des stratégies courantes qui sont utiles à bien des gens. Essayez-les et voyez ce qui fonctionne le mieux pour vous. Lorsque vous gérez votre stress, n’oubliez pas d’examiner les solutions à court terme et à long terme.

•Prenez conscience

Reconnaître son stress est la première étape pour ne plus le subir et le prendre en main. Le but n’est pas de le supprimer de notre vie, mais d’apprendre à ne plus le subir. Ainsi, on évite le stress chronique et la réapparition des tensions. Cerner le problème et régler les choses à mesure qu’elles surviennent font partie des points stratégiques pour reprendre le contrôle de la situation. Votre façon de penser à des situations influence votre façon d’y réagir. Par exemple : Croire que quelque chose doit être parfait ou s’attendre au pire par exemple sont des pensées contre-productives.

•Parlez de vos difficultés

Il peut être utile de parler de votre stress. Que ce soit à vos amis ou un professionnel, exprimer ses sentiments à une personne bienveillante et compatissante peut vous aider.

•Respirez et relaxez

Des exercices comme le yoga, la méditation, la pleine conscience ou les exercices de respiration telle que la cohérence cardiaque peuvent vous aider à apaiser votre esprit et à examiner les problèmes d’un point de vue plus calme et plus équilibré.

•Bougez

L’activité physique est une excellente façon de réduire le stress et d’améliorer votre humeur. Ce qui importe le plus, c’est qu’elle vous fasse bouger et que vous y preniez plaisir

•Faites quelque chose que vous aimez

Il est important de prendre du temps pour soi en écoutant de la musique, lisant, pratiquant une activité créative ou sportive, allant se promener bref en faisant tout ce qui vous donne un sentiment de bien-être. Cela peut vous donner un petit recul mental par rapport aux problèmes, lorsque vous ne pouvez pas les régler immédiatement.

 

 

Sources:

-Le stress:
• https://www.stresshumain.ca/
• https://cmha.ca/fr
– Cohérence cardiaque : https://coherenceinfo.com/
– Cohérence cardiaque et diminution de la tension artérielle chez les hypertendus :Abdullah A.
Alabdulgader, Coherence : A Novel Non Pharmacological Modality for Lowering Blood Pressure,
Global Adv Health Med, 2012, p56-64
– Cohérence cardiaque et amélioration des capacités cognitives sur des pilotes de chasse :Wen-Chin Li,
Fa-Chung Chiu, Ying-shin Kuo, Ka-Jay Wu, The Investigation of Visual Attention and Workload by
Experts and Novices in the Cockpit, International Conference on Engineering Psychology and
Cognitive Ergonomics, 2013, pp 167-176

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Spa Escale Santé. Tous droits réservés